Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : velomileo / Pierre
  • velomileo / Pierre
  • : Découvrir l'Auvergne et ses volcans.
  • Contact

Profil

  • velomileo
  • Partir à la  découverte des régions, des paysages. Une préférence pour la montagne, et ses cols.
  • Partir à la découverte des régions, des paysages. Une préférence pour la montagne, et ses cols.
">

Météo

Météo Mozac

  

30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 17:48
A quand une virée dans ces montagnes ...?

A quand une virée dans ces montagnes ...?

L’article que je vous propose ce jour, n’est pas un beau parcours de vélo autour des volcans d’Auvergne. Pour moi, c’est un sacré parcours… ! Un article qui peut alerter ou aider d’autres cyclistes ou autres sportifs.

Le sport permet de mieux se connaître, de déclencher quelques alarmes, d’avoir des repères de santé. Peut-être une certaine négligence aussi à consulter dans certains états, je l’avoue.

Venons – au fait. Depuis plusieurs mois, mes sorties vélo virent au cauchemar… ! Le mot est fort, mais c’est mon ressenti. J’avance de plus en plus lentement. De plus, mes sorties se font exclusivement sur des parcours plats. Je réduis  à chaque fois les distances, en évitant les talus, mais dans un coin de ma tête, j’espère que la prochaine sortie, tout cela ira mieux.

Je prends rendez-vous chez le médecin, une petite semaine à patienter et j’explique mes soucis. Je m’essouffle plus que d’habitude, j’ai de plus en plus de difficulté à suivre les copains, qui roulent à allure plus que raisonnable. Les petite bosses de 3 à 4%, me semblent insurmontables, moi je suis dans des pentes à 20%... !

Tout ça décrit au médecin, mais ces faits ne se manifestent qu’à l’effort, aucun symptôme au repos. Le diagnostic : rien d’alarmant, méforme passagère. Cela va s’arranger avec le temps. Un bilan sanguin parfait et une visite chez le cardiologue me rassure pendant un temps. (Seulement à moitié.. !)

Les jours suivants, même si parfois des signes me confortent sur une certaine amélioration, je persiste à croire que mon état n’est pas normal. Les sorties vélo s’espacent, j’ai plein d’excuses pour ne pas participer aux sorties balades. Un petit signe alarmant (très peu pris en compte) je constate que mon mollet droit est légèrement enflé les fins de journée. On se rassure en se disant que c’est la fin de la journée, station debout plus longue, etc. ça peut-être normal. Depuis une vieille blessure (de guerre..! ) mon mollet gauche est légèrement diminué par rapport à son frère.

Un bel après midi doux et ensoleillé, début février, m’incite à monter sur le vélo. Seul, je pars sur un parcours (plat) En cours de route, François, mon compagnon du Tour de Corse me rejoint et propose de m’accompagner. Les statistiques : 52km au compteur, 232 m de dénivelé et une moyenne bien inférieure à 19 km/h, et pourtant j’étais au maximum… !

Ma décision est prise, je prends un rendez-vous au CHU de Clermont-fd, service médecine du sport. Il me faut patienter un peu plus d'un mois, inutile de dire que je ne fais plus de vélo. Début mars, je fais un test à l’effort, plus quelques contrôles. Le verdict : Carence d’oxygène dans le sang et aussitôt, on me fixe un autre rendez-vous pour la semaine suivante. Département de médecine nucléaire, scintigraphie des poumons.

Le diagnostic tombe, moi aussi… ! Un caillot se promène dans le système veineux des poumons. Verdict : embolie pulmonaire. Le mollet qui enfle le soir (phlébite et pourtant sans douleur), un essoufflement plus qu’anormal, sont les facteurs déclenchants.

Merci mon vélo, des symptômes qui peuvent passer inaperçu pendant des mois, sans que l’on ressente des effets au gré de la vie courante. Le sport permet aux pratiquants de s’inquiéter assez vite, car on prend conscience que les « performances » s’écroulent, même pour le cyclotouriste que je suis.

La réparation est en route, des traitements efficaces permettent de refaire du sport, et de retrouver les bonnes sensations. Là, il faudra un peu de temps. Par contre, la recherche des causes s’engage, il va falloir trouver… !

Voilà mon  parcours, la route sera encore longue et de l'eau à passer sous les ponts...!

Un coup d'arrêt...

Avec l'arrivée des beaux jours, un brin de patience et une grosse envie de retrouver les belles routes du Département avec les copains, cela devrait aller...!

Partager cet article

Repost 0
Published by velomileo - dans Point
commenter cet article

commentaires

Bernard 12/04/2016 11:43

Il s'approche le jour où je vais te revoir de dos sur le vélo!
Quand tu es prêt, fais-moi signe, le train tranquille nous va bien en ce moment.

velomileo 12/04/2016 21:03

Bonsoir Bernard. Encore un peu de patience, mon retour se fera avec le muguet... Mais ça va beaucoup mieux.

Momomeudon 09/04/2016 10:42

Certaines situations ne sont pas faciles à accepter mais avec de la patience, un traitement bien adapté et surtout un moral de vainqueur on arrive à triompher de la maladie. Le coup de pédale va revenir avec les beaux jours et tu nous réjouiras à nouveau de tes délicieux reportages.

Momomeudon 09/04/2016 11:05

C'est vrai, dès que l'on se sent diminué, c'est dur à accepter. Mais tous ses coups de fil, messages de sympathie, d'encouragements, aident à aller de l'avant. A bientôt et courage pour tes nouvelles épreuves.

veloblan 04/04/2016 14:21

Et ben, pas de bol! mais le vélo t'as peut être sauvé la vie, on m'avait expliqué a mes débuts sur le vélo qu'on ressentait un souci de santé avant les sédentaires, la preuve est faite, je pense aussi à Charlie, ce fut son cas également, sans le vélo sa maladie aurait surement progressé sans le savoir. Tu devrais t'en sortir bien vite, courage.

velomileo 04/04/2016 14:49

Le sport permet de se connaître effectivement. Il faut être attentif, la jeunesse nous quitte...! J'attends avec impatience le prochain contrôle, et le feu vert pour sortir en campagne. Merci de ton encouragement.

GP 01/04/2016 10:53

Enfin une explication sur ta méforme, au moins tu en connais les causes. Je te souhaite un prompt rétablissement, surtout de la patience, en espérant que le traitement soit efficace et que tu puisses nous rejoindre très bientot.Bon courage. A bientôt

velomileo 01/04/2016 10:57

Merci. Les beaux jours arrivent, la forme va suivre. A bienôt.

Gerard L 31/03/2016 07:57

Maintenant tu es sur la bonne route .
Bon courage.
Gerard

velomileo 31/03/2016 10:11

Merci, j'espére quelle sera un peu longue, sans trop de bosses. Bonne journée.